img

Actualités

Politique

Les organisations de la Société civile de la province de Lomami étaient dans la marche pacifique de ce samedi 25 juillet 2020 pour réclamer le départ du gouverneur Sylvain Lubamba Mayombo à la tête de cette province issue du démembrement de la province du Kasaï Oriental.

Dans cette marche, le parti politique Union pour la démocratie et le Progrès Social (UDPS)/Tshisekedi n’a pas manqué à signer sa présence. De la place Sainte Marie (Commune de Kajiba) au bâtiment administratif de l’assemblée provinciale de Lomami, au centre ville, dans la commune de Kabuelabuela donc, à une distance de 7km.

A lire aussi Kabinda: Manifestation de la société civile pour exiger le départ du gouverneur Lubamba

Selon nos confrères de la radio Véritas Kabinda, le bilan provisoire de cette marche fait état de quelques personnes grièvement blessées du coté pro-gouverneur vu que les manifestants ont rencontré au niveau du rond-point K.S (roulage) une résistance des « 12 jeunes ivres bien motivés qui avaient barricadé la route pour empêcher la marche. La police a lancé le gaz lacrymogène pour disperser les manifestants mais sans succès », malgré ça, la marche s’est poursuivie jusqu’à l’assemblé provinciale où ils ont déposé leur mémorandum. Ces organisations promettent de multiplier les actions de grande envergure pour faire aboutir les désidératas.

Autorisée par le maire de la ville de Kabinda, cette marche avait pour but, le départ de Sylvain Lubamba Mayiombo à la tête de la Lomami pour : aveu de l’échec pour non décollage de la province ; la megestion criante ; le capitalisme bien installé ; le tribalisme et l’improbité morale.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate