img

Actualités

Santé

Madame le maire de Boma, Marie-Josée Niongo Nsuami a, dans un communiqué rendu public mercredi 02 mars 2022, informé la population de sa juridiction de la présence de l'épidémie de la rage canine dans cette deuxième ville de la province du Kongo-Central.

L'autorité urbaine révèle que les échantillons de l'épidémie de la rage canine prélevés sur quelques chiens et expédiés au laboratoire vétérinaire national de l'Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa sont tous testés positifs. À cet effet, elle exhorte la population à bien garder son chien en un lieu sûr afin d'éviter la circulation errant des animaux qui constitue un danger.

" Tout chien est à garder en lieu sûr, dans une cage ou dans une logette à dater de ce jour pour éviter la circulation d’animaux errants ou en divagation, constituant un danger public ", déclare Madame, Niongo Nsuami.

La maire de Boma recommande, par ailleurs, à la population de ne pas tuer un chien mordeur, dans le but de faciliter le prélèvement des échantillons à tester. Elle demande également à chaque habitant de signaler tout cas de morsures auprès des autorités locales, et à orienter la personne mordue vers une structure des soins.

Enfin, l'hôtel de ville appelle à tout propriétaire d'un chien, chat, chimpanzé ou autre animal de compagnie à le faire obligatoirement et urgemment vacciner et exige une franche collaboration entre les zones de santé et le service vétérinaire urbain pendant cette période caractérisée par l'épidémie de la rage canine à Boma.

Albert E. NG

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate