img

Actualités

Sécurité

Face à une insécurité grandissante dans sa juridiction, caractérisée par des cas de meurtres et de vols systématiques, le bourgmestre de la commune Kisangani, l'une des six communes de la ville de Kisangani, pense trouver la solution.

Willy Poye Poye, bourgmestre de la commune Kisangani met en place deux grandes solutions.

D'abord, l'identification de tous les habitants de la commune Kisangani ainsi que l'identification de chaque maison et parcelle. Ceci afin de connaître "qui est qui" dans cette municipalité pour une lutte contre l'insécurité.

Il prévoit également l'assainissement des avenues de cette commune, en procédant par le désherbage et le bouchage des bourbiers et nids de poule.

Pour matérialiser cette idée, Willy Poye Poye a lancé ce lundi 24 janvier les travaux d'assainissement de l'avenue Pukukola, situé dans le quartier Konga Konga en commune Kisangani.

Longue de deux kilomètres, les travaux d'assainissement de cette avenue consistera au cantonnage manuel suivi d'un profilage de la chaussée.

Il indique cependant malgré que ces travaux relèvent de sa compétence, mais aussi se passent dans sa juridiction, ils sont tout de même financés entièrement par l'opérateur économique Jean Kimbembe Mazunga.

Il appelle pour ce faire d'autres opérateurs économiques pour lui prêter main forte afin d'arriver à éradiquer l'insécurité dans sa juridiction en procédant par l'assainissement des autres artères. Car selon le. Bourgmestre de la commune Kisangani, les malfrats se cachent là où il y a la forêt raison de plus pour dégager les grandes avenues pour une circulation paisible de la population.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate