img

Actualités

Société

Plusieurs centaines des militants de l'union nationale congolaise (UNC) envahissent les rues du côté de la prison de Makala dans la ville de Kinshasa. Drapeau de leur parti politique en main, ils sont mobilisés pour accompagner Vital Kamerhe devant les juges au parquet près de la cours d'appel de Kinshasa Gombe.

En dépit de la présence de la police qui essaie d'étouffer les engouements, les partisans du directeur de cabinet du chef l'Etat chantent plusieurs chansons. Une façon pour eux, de soutenir Vital Kamerhe qui sera à la barre ce lundi 11 mai 2020.

La police nationale congolaise, quand à elle, soutient disperser les militants pour respecter les mesures barrières contre le Coronavirus. Une pandémie qui a dépassé le cumul de 1000personnes atteintes en RDC.

"Nous sommes là pour faire respecter la distanciation sociale car le coronavirus virus tue alors disperser vous pour vous protéger la vie est sacrée ", parle un officier de la police à la masse sur place.

Jusqu'à la rédaction de cet article, le procès de Vital Kamerhe n'a pas encore commencé.

Dieubon Mughenze et ADK

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate