img

Actualités

Économie

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, révèle avoir hérité de plusieurs dettes contractées par son prédécesseur André Kimbuta. Le nouveau chef de l'exécutif provincial explique qu'il a trouvé la ville de Kinshasa sous embargo auprès des banques commerciales (sauf la BCDC) suite à ses multiples dettes évaluées à plus de 60.000.000 de dollars américains.

La plus grande dette reste celle contractée à l'UBA pour une valeur de 14 millions de dollars. C'était à quelques jours du scrutin présidentiel de décembre 2018. Gentiny Ngobila déclare que les dépenses faites avec cette somme restent inconnues.

Effectivement, cela fait une année que les députés provinciaux de Kinshasa m'ont élu en tant que gouverneur de Kinshasa.  Mais nous avons fait la remise et reprise un mois après. Donc, il n'y a encore une année depuis que notre pouvoir est devenu effectif. Cela aura lieu totalement le 10 mai 2020. Selon l'état de lieu que nous avons fait, nous avons trouvé Kinshasa avec plusieurs dettes dans toutes les banques sauf à la BCDC. Des dettes de plus de 60 millions de dollars. La plus grande de dettes que nous connaissons c'est à l'UBA, à quelques jours des élections présidentielle et législative nationale. Il a contracté une dette de 14 millions de dollars. Là où cet argent est parti, on ne sait pas ", a-t-il déclaré.

Le gouvernorat de Kinshasa ne pouvait plus contacter une banque pour faire une transaction quelconque parce qu'il est surendetté.

Nous avons trouvé que la ville de Kinshasa était mise à l'index. Ça veut dire qu'aucune transaction bancaire ne pouvait se faire avec la ville Kinshasa puisqu'elle est trop endettée ", a-t-il renchérit.

Par ailleurs, l'ancien ministre provincial de finances sous André Kimbuta, Guy Matondo, avait déclaré devant les élus de Kinshasa que l'ancien gouvernement provincial n'avait contracté que 18 millions de dollars américains auprès des 3 banques commerciales de la place dont 12 millions  à l'UBA. La période de liquidité de cette dette courait jusqu'en août 2020.

En dehors de dettes, l'actuel gouvernement provincial dit avoir trouvé les fonctionnaires de l'hôtel de ville avec 36 mois d'arriérés de salaire : " Nous y avons trouvé les fonctionnaires avec 36 mois des arriérés de salaire. D'ailleurs quand nous sommes arrivés, ces derniers sont venus réclamer  leur dû. Alors depuis que nous sommes là, les fonctionnaires n'ont aucun arriéré de salaire ", a ajouté Gentiny Ngobila.

Il déplore le retard de 5 mois observé dans le versement de rétrocession depuis qu'il est à la tête de l'exécutif provincial de la capitale congolaise.

election-net.com/ actualité.cd

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate