img

Société

Mardi 15 octobre 2019, sous la forte pluie qui s'est abattue sur Kinshasa, le vice-gouverneur Néron Mbungu Mbungu a effectué une descente dans plusieurs sites touchés par les érosions et inondations, à la suite de récentes pluies diluviennes. La commune de Lemba était la première étape de cette tournée.

Le deuxième citoyen de la ville est retourné dans cette municipalité, plus particulièrement aux quartiers Salongo et Livulu, pour s'enquérir de l'évolution des travaux anti-érosifs débutés sous contrôle de l'exécutif provincial. Après Lemba, le Vice-gouverneur est allé répondre à l'appel du Bourgmestre de la commune de matete, Antho Longange, concernant l'épineux phénomène Kuluna qui monte d'un cran dans ce coin de la capitale.

Sur place, il s'est entretenu avec le bourgmestre et le commandant de la police du district du Mont Amba, en vue de trouver des stratégies pour éradiquer ce banditisme urbain. Puis, Néron Mbungu a pris la direction de Mont-Ngafula sur la route by-pass où les jeunes de la commune voisine de Makala ont barricadé la route.

Une manière pour eux d'interpeler les autorités de la ville afin d'intervenir rapidement dans la lutte contre une érosion qui fait déjà des dégâts matériels et des pertes en vies humaines, à la hauteur de l'arrêt de bus Armée.

"Certaines personnes victimes des eaux de pluie sont internées aux cliniques universitaires", ont fait savoir ces jeunes révoltés. Après avoir réussi à calmer la colère de ces jeunes, le Vice-gouverneur a poursuivi sa ronde vers la cité verte.

Là, il a admiré les travaux anti-érosifs qui ont démarré au camp Dumez , exécutés par l' Agence congolaise de Grands travaux -ACGT- à l'endroit où l'érosion a englouti des maisons.

Il est aussi arrivé à Mbenseke Futi où l'entreprise Chinoise Grec 7 s'active dans les travaux de remblayage au niveau du dépôt de la Bralima sur la route de Matadi, aussi menacée d'être coupée suite au glissement de terrain.

Le deuxième citoyen de la ville a également été au cimetière d'à côté pour déplorer la démolition du collecteur y construit, situation ayant entraîné des éboulements.


Bilan: plusieurs tombes emportées, certains corps exposés.

Là, la population en colère a aussi placé des barricades sur la Nationale numéro 1, mais que le Vice -Gouverneur Mbungu a fait enlever aussitôt arrivé sur place.

Il a demandé à la population d'aider les autorités à sauver ce cimetière qui est fermé. Par ailleurs, le Vice-gouverneur a assuré la population de ce coin que l'œil du premier citoyen de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, reste fixé sur eux.

De leur côté, les habitants de Mitendi ont visiblement nourri l'espoir de voir leurs problèmes obtenir des solutions adéquates.

election-net.com/ presse Gouvernorat-Kinshasa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate