img

Actualités

Politique

Sécurité

Vital Kamerhe, va-t-il finir le week-end en prison ? Le scénario n'est plus à écarter totalement . Depuis ce vendredi, les avocats du directeur de cabinet du chef de l'État ont formellement déposé une demande de remise en liberté provisoire de leur client à l'occasion d'une audience en chambre du conseil à la prison de Makala.

La défense du président de l'UNC avance trois arguments pour justifier cette demande: « La fuite de Vital Kamerhe n’est pas à craindre, il a une résidence bien connue à Kinshasa, et aussi jusque-là, il n'y a pas d'indices sérieux de culpabilité sur Vital Kamerhe, en plus, il reste le directeur de cabinet du Président de la République et n'a pas été suspendu de ses fonctions », soutient la défense de Vital Kamerhe.

Le Procureur de son côté tient à garder Vital Kamerhe et le confronter à d'autre personnalités inculpées dans le même dossier de détournement présumé des fonds alloués au programme d'urgence du chef de l'État. Il s'agit notamment du Directeur général de Safricas, le DG de la Rawbank ainsi que d'autres membres du gouvernement qui, pour la plupart, auraient déclaré des surfacturation dans le financement de ce projet ordonnancé à l'époque par le directeur de Cabinet du Chef de l'État.

Vital Kamerhe a déjà passé trois nuits à la prison de Makala. Ses militants exigent sa libération et dénoncent un acharnement contre la personne de leurs Leaders.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate