img

Actualités

Deux millions de dollars américains, c'est la somme débloquée par le gouvernement central pour pratiquer la riziculture à Kinshasa notamment dans la commune de Masina. Une décision qui découle de la 38è réunion du Conseil des Ministres présidée par le Chef de l'État, le vendredi dernier.

À en croire le compte-rendu du Conseil des Ministres, ce projet avait fait l’objet d’un financement à la suite des Accords de prêts signés avec la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) et le Fonds de l’OPEP pour le Développement International (OFID), portant sur 17 millions de dollars américains, dont 2 millions de dollars pour le Gouvernement congolais au titre de contrepartie.

Il sied de signaler que la commune de Masina, située dans la partie Est de la capitale Kinshasa, est une commune à vocation agricole. Elle régorge des vastes étendues arables qui longent le fleuve Congo, partant de l'aéroport international de Nd'jili jusqu'à sa limite avec la commune de Limete. Depuis des années, des femmes maraîchères occupent ces espaces et y cultivent le légume et des fruits.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate