img

Actualités

Politique

Le président a.i de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean-Marc Kabund, a au cours de son allocution à la tribune de l'Assemblée nationale, en marge de la campagne électorale pour le poste de premier vice-président soutenu lutter pour le bien-être de la population.

"Depuis l'indépendance, la RDC a aujourd'hui, plus qu’hier, les hommes et les femmes qui ont encore à l'esprit le bien-être de la population au-delà de toutes considérations politiciennes", soutient Le député UDPS.

Et d'ajouter en précisant que chaque politique devrait agir librement pour l'amélioration de la vie de la population.
Il rappelle alors qu'il est de cette génération qui croit à l'avenir de la République démocratique du Congo.

« La situation socioéconomique difficile… J'estime que toute action politique(…) est libre.
S'il y a encore une génération qui croit encore à l'avenir de notre pays avec comme valeur fondamentale la solidarité, j'en fais également partie »
.

Il poursuit que rien ne justifie que le congolais vive dans son pays comme un étranger, comme un réfugié.

L'élu national estime que l'Assemblée nationale a un grand rôle à jouer dans le redressement de la gouvernance et dans l'amélioration de la vie publique des Congolais.

« Ainsi, j'estime pour ma part, que l'Assemblée nationale comme sociétaire a un important rôle à jouer dans le redressement de la gouvernance et dans l'amélioration de la vie publique…», s'est-il exclamé.

« A mon sens, le fonctionnement des institutions ne devrait pas être un fait aléatoire ni soumis aux humeurs des individus. Après l'absence des véritables contraintes a pour conséquence le non décollage économique de notre pays, ainsi que la précarité que notre peuple traverse actuellement », a-t-il ajouté.

« Chaque loi taillée sur mesure et qui rend la vie difficile à notre peuple peut être assimilée à une trahison de notre part », a-t-il fait remarquer.

Kivin Arsène Bile

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate