img

Actualités

Sécurité

Le bilan des affrontements entre l'armée régulière et les miliciens CODECO dans le territoire de Djugu en Ituri, précisément près de la commune minière de Mungwalu, est lourd. On dénombre 27 morts dont 13 civils tués par les assaillants.

Entre-temps lors de ces accrochages, 34 miliciens CODECO sont tombés dans le filet des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), affirme Le porte-parole de l'armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, ce mercredi 24 février 2020.

Les capturés appartiennent à différentes branches de la milice CODECO qui endeuille plusieurs agglomérations de l'Ituri depuis plus d'une année.

L'exploit de l'armée intervient après que les miliciens CODECO aient été accusés d'exploiter des matières premières et rançonner la population par le payement des taxes sans quittance dans la région de Djugu.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate