img

Actualités

Politique

Sécurité

La convention pour le respect des droits de l'homme CRDH/Mambasa alerte sur la détention de sept civils dans le territoire d'Irumu en Ituri. A en croire le vice coordonnateur de cette structure de défense des droits de l'homme, les personnes arrêtées alors qu'ils échangeaient avec un officier de la police sur place.

"Ils étaient en concertation pour présenter leurs civilités au nouveau commandant de la police de Apende, après lui avoir adressé une correspondance sollicitant une audience au près de lui. Cependant, Ils prévoyaient qu'à cette occasion, ils devaient le présenter l'arme de chasse (mushale) d'un membre de la communauté Mbute, attrapé la nuit, il y a trois jours, qui voulait s'introduire furtivement dans la maison d'un autre habitant de Apende",explique John Vuleveryo, vice coordinateur de la CRDH/Mambasa.

Par ailleurs, cet acteur de la société civile déplore les traitements que subissent les personnes arrêtées à l'agence nationale de renseignement(ANR/Ndimo). Selon lui, elles sont maintenant victimes des traitements dégradants au cachot.

Face à cette situation, cet acteur de défense des droits de l'homme exige la libération de ces personnes privées de leur liberté. Il souhaite voir leur relaxation intervenir sans aucune condition au préalable.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate