img

Actualités

Politique

Sécurité

La société civile de Mukambo dans le territoire de Mahagi en Ituri alerte sur l'exploitation illégale des bois par les miliciens CODECO. A en croire cette structure citoyenne, ces combattants lourdement armés ont même érigé un marché communautaire dans ce coin afin qu'il soit leur source des revenus.

"Ils ont haussé leurs effectifs. En plus, ils sont très bien habillés pareillement comme les soldats du gouvernement. Ils sont devenus fortement armés durant cette semaine. Ils ont encore ouvert un marché dans lequel ils sont entrain de sensibiliser la communauté à fréquenter le dit marché. On entend aussi la voix des machines tronçonneuses dans la forêt, ils sont entrain d'abattre les arbres", explique Salomon Uyergui, coordinateur de la société civile locale.

Face à cette situation, cette structure citoyenne invite le gouvernement congolais à étouffer ces initiatives des miliciens CODECO. Elle craint que les revenus de ces initiatives augmentent la capacité de nuisance de ces combattants.

"On se demande si aujourd'hui le gouvernement peut permettre à ce qu'un groupe armé commence à avoir les sources des revenus sans être inquiété. Qu'est ce que cette milice fera demain à la communauté et au gouvernement congolais, pourquoi n'est pas venir détruire cet endroit avant que les choses s'empirent?… Ils ont occupé les villages de Kasingwa, Dala, Terali. Nous avons maintenant peur face à cette organisation de la milice", renchérit la société civile.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate