img

Actualités

Sécurité

Les habitants regagnent progressivement trois villages jadis occupés par les miliciens maï-maï dans le territoire d'Irumu en Ituri. La convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH/Irumu) qui livre la nouvelle à Election-net.com soutient que ces habitants ont jugé mieux de regagner leurs ménages respectifs après la conquête de leurs villages par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) il y a peu.

" Les FARDC avaient réussi à déloger les maï-maï. Jusqu'à présent la situation est sous contrôle et dans toutes les entités occupées par les FARDC , la population commence à y regagner. Les villages Kazaroho, Epanza ainsi que Kimautu qui s'étaient déjà vidés de leurs populations , commencent à recevoir ses habitants",explique Christophe Munyanderu, coordinateur de la CRDH/Irumu à election-net.com.

Tout en saluant le retour progressif de la population, la CRDH /Irumu plaide pour la pérennisation de l'accalmie qui se vit actuellement dans les trois villages précités. Mais la population est encore sur le qui-vive et a adopté des mesures sécuritaires nécessaires afin de barrer la route à des éventuelles attaques des miliciens maï-maï dans cette partie de l'Ituri.

En rappel, les affrontements ayant conduit à la conquête des villages de Kazaroho, Munge et Kimautu par l'armée régulière ont fait plusieurs dégâts humains et matériels. Au moins 5 civils ont péri aux côtés des plusieurs blessés dans le rang des belligérants.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate