img

Actualités

Sécurité

Société

La convention pour le respect des droits de l'homme (CRDH/Irumu) s'indigne de l'enrolement d'enfants dans les groupes armés en province de l'Ituri, en République Démocratique du Congo.

Selon la CRDH, l'activisme des plusieurs forces négatives favorise cette pratique qui viole les lois du pays. Face à cette situation, cette organisation appelle " la communauté nationale et internationale à s'impliquer d'urgence pour décourager ce phénomène et aux ONG intervenant dans la protection de l'enfant de bien savoir que les enfants sont utilisés dans des groupes armés".

La CRDH plaide, enfin, que les sanctions sévères soient prises à l'encontre de ces groupes armés et leurs leaders pour avoir porté atteinte aux droits des enfants.

"Que des sanctions soient prises pour tous ces seigneurs de guerre qui manipulent les enfants et les utilisent dans leur mouvement .Aux leaders communautaires de sensibiliser les enfants pour les décourager en s'enrôler dans les groupes armés, à la DDR de la monusco et d'autres ONG intervenant dans la protection de l'enfant à procéder à la sensibilisation et réintégration des enfants soldats dans la communauté et avoir des suivis pour ces enfants qui ont quitté la brousse et un grand soutien psychologique afin que ces enfants ne puissent pas chaque fois se souvenir de la vie dans la brousse", exhorte la CRDH/Irumu par le biais de son coordonnateur Christophe Munyanderu.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate