img

Actualités

Société

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a pri part, ce vendredi, 17 juillet 2020, à la cérémonie d'ouverture de la session extraordinaire à l'Assemblée Provinciale.

Dans son discours, le président de l'organe délibérant, Afounde Afongenda Sumbu, a circonscrit le contexte de la convocation de cette session qui intervient 18 jours seulement après la clôture de celle du mois de mars intervenue, le 29 juin dernier.

Il a, pour ce faire, rappelé que cette session extraordinaire a été sollicitée par le Gouvernement provincial le 06 juillet dernier en vue d'obtenir l'examen d'un projet d'édit indispensable pour la survie financière de la province.

*"La session extraordinaire que j'ouvre en ce jour sera consacrée au réajustement des fourchettes, d'assiette, et des taux, des impositions des impôts, droits, taxes et redevances provinciaux dans la province du Haut-Uele, à cause notamment; de la nécessité de prendre en compte le comportement de certains actes générateurs observé durant les six premiers mois de l'existence en cours; du développement de certaines activités susceptibles de générer, au profil de la province, des ressources alternatives et additionnelles; et d'adapter l'Édit actuellement en vigueur, aux changements intervenus à travers les accords signés entre le Gouvernement provincial et certains de ses partenaires", a-t-il déclaré devant ses collègues députés et autres invités.

Le président de l'Assemblée Provinciale a également confirmé l'examen de la requête du groupe parlementaire, ADRP et Alliés au sujet du Vice-président de l'institution, Hervé Ndute Tongolo désavoué par la majorité des élus pour son attitude qualifiée "d'irresponsable" dont ils exigent le départ du perchoir.

Juste après la cérémonie d'ouverture, la délégation des élus provinciaux a accompagné le Gouverneur de province pour la visite des différents chantiers dont celui du pont Dingilipi débaptisé par l'autorité provinciale, "Pont Tongolo Toyitoma lll", en hommage au grand chef de la chefferie Mayogo Maboso disparu en décembre dernier.

Au niveau de l'aéroport national d'Isiro-Matari, les députés provinciaux ont admiré les travaux qui s'y déroulent notamment Raphaël Ekondanide et Antoinette Kambosiyo, respectivement rapporteur adjoint et questeur de la première institution de la province.

election-net.com/cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate