img

Actualités

Le Gouvernement provincial du Haut-Uele et les responsables de la société civile viennent de se mettre d'accord au sujet de modalités pratiques de perception des frais de péage routes qui cristallisait le débat depuis quelques semaines.

En effet, après une rencontre ce lundi, 13 juillet 2020 en début d'après-midi à Isiro, le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa et les coordonnateurs de la société civile forces vives et de la nouvelle société civile congolaise, Georges Semende et Kokolo Modipima ont levé l'option de renouer le partenariat public-privé qui existait depuis le début de cette opération en vue de sauvegarder les intérêts de la province.

La grande résolution prise lors cet échange reste l'engagement de la société civile à se mettre au travail pour la sensibilisation des usagers de la route au paiement de ces frais. Quant à ceux qui vont aux champs et autres dont la distance ne dépasse pas les 50 km, l'autorité provinciale a demandé à la société civile de procéder, aux côtés de la Direction Générale des Recettes du Haut-Uele, DGRHU, à leur identification en vue de permettre aux percepteurs de bien faire la part des choses dans les différents postes.

Le Gouverneur, Christophe Baseane Nangaa et

Après cette audience, le chef de l'Exécutif provincial a reçu les délégations de la Fédération des Entreprises du Congo et celle de la FENAPEC pour échanger sur la même question.

Après plusieurs heures d'échanges, le numéro un du Haut-Uele a demandé à ses interlocuteurs de rassembler le maximum des membres pour une rencontre grandeur nature à l'issue de laquelle, les options seront dégagées afin de fortifier ce partenariat public-privé existant dans la province.

A lire aussi Haut-Uele/Péage: La société civile appelée à déposer son cachier des charges sur la table du Gouvernement

Il faut rappeler qu'après la suppression des toutes les barrières illégales érigées le long de 4,212 km du réseau routier de sa province en août dernier, le Gouverneur du Haut-Uele a levé l'option d'installer progressivement des postes de contrôle sur des points stratégiques en vue de rationaliser la collecte des recettes publiques provinciales après l'adoption de l'édit provincial y relatif par les députés provinciaux.

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate