img

Actualités

La Nouvelle Société Civile Congolaise du territoire de Niangara par le biais de son coordonnateur Gomolo Akumbano vient de monter au créneau pour déplorer l'exploitation illicite des bois dans cette partie de province du Haut-Uele précisément dans les chefferies Kupa et Kereboro par des étrangers entre autres les sujets ougandais.

Il l'a fait savoir dans une interview accordée à election-net.com ce lundi 20 juillet 2020.

"Ce qui nous inquiète le plus est le fait que le Gouvernement congolais n'arrive pas à contrôler ce système et pourtant ces exploitants coupent et acheminement nos bois à l'Ouganda ce qui constitue un manque à gagner pour l'État congolais", déclare-t-il avant d'ajouter que "ce qui est encore plus grave est le fait que cette exploitation se fait aussi en connivences avec les autorités coutumières qui préfèrent des arrangements locaux que de présenter ces exploitants aux autorités provinciales sans se rendre compte que ces exploitations peuvent avoir un impact négatif sur l'environnement".

Il a, par ailleurs, demandé au gouvernement provincial de s'impliquer personnellement pour trouver une solution avant que le pire n'arrive car sur les 7 chefferies que compte le territoire de Niangara, seule la chefferie Mangbele est encore épargnée de cette exploitation "sauvage" des bois.

Dieu-merci BETIMA à Isiro

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate