img

Actualités

Le ministre provincial du Plan, Budget, Portefeuille, Investissements, Entrepreneuriat, Partenariat Public-prive et Mines du Haut-Uele, Ismaël Ebunze Magadi a tenu sa première conférence de presse-bilan, une année après son avènement à la tête de ce méga ministère.

Devant le ministre de la communication et médias, Guillaume Leu Makombi, des responsables des différentes directions provinciales sous sa tutelle et parterre des journalistes locaux, Ismaël Ebunze a fait savoir que son ministère est l'une des plaques tournantes du plan d'action quinquennal du Gouvernement Baseane Nangaa.

A lire aussi Haut-Uele: Clôture de la session ordinaire de mars à l’Assemblée Provinciale

Pour ce faire, il a cité notamment la confection et l'adoption, par l'Assemblée Provinciale, des édits provinciaux contenant les budgets rectificatif et celui de l'exercice 2020 évalué à 155 222 308 918, 28 avant de révéler sa contribution substantielle dans l'élaboration des décisions budgétaires des 45 ETD plus la ville d'Isiro tout comme l'acquisition de 73 catégories imprimés de valeur et 3 catégories d'imprimés administratifs mis à la disposition du ministère des finances sans oublier les démarches en cours en vue de l'installation de la division provinciale du plan.

Grâce à ses 11 investisseurs dûment qualifiés et les efforts locaux de mobilisation des recettes, Haut-Uele affirme exécuter convenablement sa part du budget évaluée à 24, 44% du montant global et plaide pour la rétrocession 63,58% détenu par le pouvoir central en l'absence de l'appui de des partenaires évalués à 11,97% dans ce contexte particulier dû à l'avènement du coronavirus.

A lire aussi Haut-Uele: Ces enregistrements qui éclaboussent le “clan Lola”

Dans sa communication rarissime, Ismaël Ebunze Magadi a condamné les récentes tentatives de déstabilisation des institutions provinciales orchestrées par certains et filles et fils du Haut-Uele et les invite à accompagner l'élan de développement en cours pour l'intérêt de tous.

Au sujet de la polémique autour des travaux de modernisation des artères et édifices publics de la ville d'Isiro, Ismaël Ebunze a invité leurs auteurs à ne pas voir le verre qu'à moitié vide pour des seuls intérêts particuliers au détriment de tous car, avait-il rappelé, seuls les aveugles ne pouvaient pas voir la transformation du chef lieu de la province.

A lire aussi Haut-Uele: Dispositif sécuritaire renforcé autour de Boh

Il a terminé en invitant les détracteurs du pouvoir en place à donner les meilleurs d'eux-mêmes dans la plaidoirie, au niveau national, pour ce qui sont des élus, en vue de permettre au Haut-Uele de recouvrer ce qui lui est dû pour son développement notamment les 91 625 269 447,00 FC de rétrocession en lieu et place des combines de déstabilisation.

election-net.com/Cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate