img

Actualités

Économie

Société

Répondant de manière simple, détendue et avec humour parfois pour prouver sa simplicité à sa population, le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa n'a échappé à aucune question lui posée par les équipes de la Radio Télévision Nationale Congolaise station provinciale du Haut-Uele. On retient de sa communication ce qui suit:
Il annonce la construction de huit hangars au poste de contrôle de Boh et d'une usine dans la province

Dans son adresse, première du genre, le chef de l'Exécutif provincial a annoncé son ambition de faire prospérer les hommes d'affaires de sa province en faisant appel aux grands investisseurs étrangers et nationaux pour favoriser la concurrence loyale parmi les entrepreneurs.

S'agissant du péage routes et ponts, l'autorité provinciale appelle au civisme fiscal des usagers de la route sans distinction aucune. Il en appelle, pour ce faire, les riverains des points de contrôle à s'identifier afin de faciliter le travail des équipes de la Direction Générale des Recettes du Haut-Uele de bien faire leur travail de perception des frais aux seuls usagers éligibles à ces taxes. Ici, ce sont les clergés qui sont particulièrement concernés par cette identification, une façon de leur faciliter la pastorale.

Il a indiqué par ailleurs que le dialogue franc et libre avec la population est désormais instauré dans sa gouvernance tout en demandant à cette dernière de résister contre toute forme de tracasserie administrative ou policière sur les 4, 212 km du réseau routier de la province.

Il a aussi rassuré sur la réforme en cours de la DGRHU en vue de permettre à cette régie financière de rationaliser son système de mobilisation des recettes s'appuyant sur une administration efficace.

L'argent perçu par le péage doit avoir des retombées palpables sur la population, prévient le Gouverneur de province en rassurant que c'est grâce à ces taxes que son Gouvernement a eu le courage de lancer plus chantiers à travers la province.

Il a, par ailleurs, tendu sa main aux exploitants forestiers pour des pourparlers afin de clarifier le fonctionnement du secteur pour le bien-être de la population.

"Qu'ils viennent, qu'ils m'approchent afin que je les enfrachisse en harmonisant ensemble comment faire", a lancé le numéro un du Haut-Uele avant de réaffirmer sa volonté de continuer à travailler avec toutes les couches de la province sans discrimination aucune. "Je fais de la bonne politique qui profitera à la province et je ne laisserai pas de dettes publiques", a-t-il rassuré.

En sommes, Christophe Baseane Nangaa s'est montré déterminer et optimiste face aux défis du développement de son entité.

"Notre province est sur la droite ligne de son développement. Que personne ne vous ravisse la souveraineté, l'indépendance et la liberté qui vous reviennent de droit", a-t-il indiqué dans cet échange en réitérant son ambition d'alphalter la voirie urbaine d'Isiro grâce à l'implication de toute la population.

Il n'a pas oublié quelques annonces intéressantes, notamment l'arrivée prochaine des bus "Haut-Uele d'abord" et l'entame, après confinement, de grands travaux de construction des stades à travers toute la province avant de lancer un appel à la mobilisation générale de ses concitoyens autour de cette vision de développement.

Accompagné de ses ministres, membres des cabinets politiques et des services spécialisés, le chef de l'Exécutif provincial a promis de s'exprimer régulièrement sous ce format afin d'édifier ses concitoyens souvent victimes des manipulations politiques.

election-net.com-Cellule de Communication/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate