img

Actualités

Au lendemain des nouvelles mises en places au sein de l’armée, la majorité de la population dans l’espace grand-Katanga n’a toujours pas digéré la forme et le fond des ordonnances du président de la République publiées vendredi dernier.

Ce dimanche, une frange des mouvements associatifs des jeunes ont effectué un sit-in devant la résidence du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilukamba à Lubumbashi pour dénoncer « le manque de considération » des « katangais » dans les institutions du pays a déclaré le président national de la ligue des jeunes de Lwanzo:

« Nous, nous sommes les jeunes katangais, nous avons appris la signature des ordonnances présidentielles , chose qui nous a choqué parce que le Katangais n’est pas considéré. Le premier ministre n’est pas en dehors du pays mais on va contresigner les ordonnances avec un intérimaire. Mais ça nous a choqué car nous avons vu que le katangais n’est pas considéré. D’où chaque personne doit tirer les conséquences de tout ce qui va suivre après notre passage » a-t-il indiqué.

Lire aussi : RDC : Le général John Numbi reste serein

Dans la foulée, les jeunes massés devant la résidence privée du premier ministre ont dénoncé ce qu’ils considèrent comme « ruse »

« Nous sommes très fâchés. Car c’est le chef de l’état qui a dépêché le premier ministre en mission officielle dans le Haut-Katanga. Mais à notre surprise, le chef de l’état a contresigné avec le ministre de l’intérieur qui n’est qu’un intérimaire. Nous exigeons que le premier ministre soit respecté » a affirmé Junior Monga , un membre de la Jeunesse Katangaise.

Au-delà du respect envers le premier ministre, une large partie de l’opinion publique katangaise regrette la mise à l’écart du général John Numbi Tambo Banza de la chaîne de commandement. Depuis le vendredi, des messages de soutien à ce haut officier de l’armée exécré l’UE et les USA se multiplient sur les réseaux sociaux dans sa province.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate