img

Actualités

Politique

Plusieurs militants de mouvements citoyens et acteurs de partis politiques, ont répondu à l’appel du comité laïc de coordination (CLC ) pour une marche ”pacifique) ce dimanche 19 juillet 2020.

À Goma, au Nord-Kivu, une dizaine de manifestants ont été interpellés par la police nationale congolaise, pendant qu’ils étaient en pleine marche.

Avec leurs bibles, chapelets, et crucifix à la main, ces manifestants ont été conduits dans une jeep de la police au cachot de la mairie de Goma. Chose qui a directement interrompu la dite manifestation.

Il sied de noter que ces derniers ont été interpellés par ce qu’ils ”ont violé” la mesure interdisant toute marche ou attroupement des personnes jusqu’à nouvel ordre en cette où le pays est secoué par la pandémie de Coronavirus.

En rappel, le comité laïc de coordination (CLC) a appelé à une mobilisation populaire sur toute l’étendue nationale. Et, ce pour dire NON à l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), et extérioriser leur mécontentement par rapport aux propositions lois de Minaku et Sakata sur la réforme judiciaire.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate