img

Actualités

Internationale

Ce jeudi matin, les deux pays que sont l’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont mal réveillés. Puisqu’ils ont repris la bataille sur le terrain. L’on craint encore un conflit qui risque de renaître entre les deux voisins.

 « Tôt ce matin, entre trois et quatre heures, des unités de combat azerbaïdjanaises ont repris les hostilités près des villages d’Agyepar et de Movses, affirme Anna Naghdalyan, porte-parole de la diplomatie arménienne, sur la Rfi. Ils ont utilisé des obus de mortier, de l’artillerie lourde, ce qui montre qu’une fois de plus ils visent délibérément les infrastructures et la population civile. Il s’agit d’une violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu qui avait permis de stabiliser la situation sur la frontière».

« Il s’agit d’une provocation de l’Arménie pour s’emparer de nouvelles positions sur la frontière, déclare Leyla Abdullayev, porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères. Tout cela est lié à la situation intérieure en Arménie, de plus en plus difficile en raison du coronavirus et des problèmes économiques. Le nouveau gouvernement ne tient pas ses promesses, et, avec cette provocation militaire, il veut détourner l’attention de sa propre population''.

Mapote Gaye Dakar

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate