img

Actualités

Politique

Alors qu'une plainte est déjà déposée devant la cour d'appel de Kinshasa/Gombe par la Tshibola Mamie veuve de son état pour "viol, rétention illégale et menace de mort", les petits fils de l'ancien Président de la République Démocratique Congo, Mzée Laurent Désiré Kabila ont déposé, pour leur part, une plainte contre le pasteur Évêque Mukuna mercredi 13 mai 2020 à la cour d'appel de Kinshasa/Gombe.

Selon une déclaration faite devant la presse et d'après une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis ce mercredi, ces petits fils de Kabila père disent porter plainte contre Pascal Mukuna afin de contraindre ce dernier à désigner l'assassin de leur grand père.

"(…) on est la grande famille de Mzée Laurent Désiré Kabila, qu'il puisse nous donner le nom de celui qui avait tué Mzée. Parce que le pasteur Mukuna a dit très bien, qu'il connait celui qui avait tué Mzée Laurent Désiré Kabila. C'est pourquoi je suis ensemble avec mes frères et sœurs de la grande famille pour déposer la plainte ensemble avec moi contre pasteur Mukuna, qu'il puisse nous donner des preuves ici à la justice de celui qui avait tué Mzée Laurent Désiré Kabila", a déclaré Shimba Umba Nicole, un des membres de la grande famille de celui qu'on appelle "Mzée."

Rappelons par ailleurs que suite à la première plainte de Tshibola Mamie, Pasteur Mukuna a répondu ce mercredi 13 au mandat de comparution lui lancé par la cour d'appel de Kinshasa/Gombe.

Pour cette deuxième affaire, le responsable de l'Assemblée Chrétienne de Kinshasa devra dévoiler l'identité du meurtrier de l'ancien président congolais, Laurent Désiré Kabila assassiné dans son bureau du palais des marbres à Kinshasa le 16 janvier 2001 avant d'être succédé par son fils, Joseph Kabila Kabange.

Aucours d'une émission télévisée sur les antennes de la chaîne de télévision Congo Web, le président du club de football, FC Renaissance du Congo avait déclaré que les vrais assassins du chef de fil de l'Afld n'étaient pas arrêtés contrairement à ce que faisait croire le précédent régime.

Cette déclaration faite à plein scandale sexuel contenu dans une vidéo présentée comme étant celle de Pascal Mukuna a créé un tollé dans le camp Kabila Kabange qui soupçonne le pasteur d'avoir accusé le prédécesseur de Félix Tshisekedi d'avoir assassiné son propre père.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate