Enrôlement en RDC : ce plan ''discriminatoire'' de Denis Kadima dénoncé par un Élu

Jean-Baptiste Kasekwa, député national, élu de Goma. Ph ENET © PrinceB


Au cours d'une conférence organisée à Goma au Nord-Kivu ce vendredi 24 Mars 2023, le député National Jean-Baptiste Kasekwa Muhindo est revenu sur les défis auxquels fait face la population pour accéder à la carte d'électeur.

Selon cet élu, membre de l'Ecidé parti cher à Martin Fayulu Madidi, le président de la commission électorale nationale indépendante a discriminé certaines provinces dont le Nord-Kivu et le haut Katanga dans la distribution de kits électoraux et des centres d'enrôlements.

''Dénis Kadima a privilégié des provinces qui se vident de ses populations du fait d'un exode volontaire, on voit dans les trois Kasaï beaucoup de jeunes qui vont dans le haut Katanga et à Lualaba, même à Kinshasa. Et c'est là que Kadima a envoyé le plus grand nombre de kits électoraux comme il estime que ses alliés de l'Union sacrée vont s'enrôler massivement dans ces provinces''.

Et de poursuivre : 

''par contre, dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, et même dans le haut Katanga, le taux d'enrôlés par kits électoraux est tellement élevé, 106 personnes par kit dans le haut Katanga, 95 personnes par kit au Nord-Kivu, 82 en Ituri, donc ce sont des difficultés volontairement créés par Denis Kadima pour nous empêcher de Nous faire enrôler'', a-t-il indiqué

Il a, en outre souligné que les machines commandées par la CENI avaient une capacité d'enrôler 45 personnes par jour, ce qui fait que la ville de Goma au Nord-Kivu, en tenant compte du nombre de 502. 000 électeurs attendus devait avoir droit à 117 jours d'enrôlement.

''pour nous extorquer, Denis Kadima nous soumet à un calendrier inacceptable jusqu'au 1 avril, la fin de 15 jours de prolongation, nous aurons totalisé seulement 40 jours d'enrôlement. Pourtant dans l'aire opérationnelle 1, dans ces provinces où l'enrôlement a commencé, la CENI a donné jusqu'au 14 mars, au-moins 72 jours d'enrôlement et a permis à ce que les Gens continue à se faire enrôler jusqu'à la fin de ceux là qui avaient le jeton'', a-t-il déclaré.

Enfin, cet élu a demandé à Denis Kadima d'annuler sa décision sur la fin d'enrôlement d'ici le 1 avril, et prolongé cet Enrôlement jusqu'au 16 juin 2023. Et qu'il (Denis Kadima) adresse une lettre aux bureaux de l'assemblée nationale et du sénat pour la tenue d'une session extraordinaire au cours de laquelle la loi de réparation des sièges sera examinée.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : Tout savoir sur Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello
  • RDC : ces premiers mots de la première ministre Judith Tuluka après la prise des fonctions
  • Lualaba : Vital Kamerhe capitule devant la "reine" Fifi Masuka Saini (Vidéo)


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments