img

Actualités

Longtemps assimilée à la province éducationnelle du Kasaï Oriental, la Province de Lomami vient de recouvrer totalement sa liberté sur le plan éducationnel.

Grâce encore une fois de plus aux démarches de la députée nationale Véronique Lumanu Cimpaka.

Pour ce faire, le Ministre d'Etat, Ministre de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique, Willy Bakonga, vient, par son arrêté ministériel portant le numéro MINESPST/CABMIN-ETAT/LB/053/2020 du 01 avril 2020 modifiant et complétant l'Arrêté Ministériel numéro MINEPST/CABMIN-ETAT/0197/2020 du 19 février 2020 portant restructuration de quelques Provinces éducationnnelles d'enseignement primaire, secondaire et technique dont une copie est parvenue à election-net.com, de doter la province éducationnelle de Lomami d'une autonomie de gestion vis-à-vis de celle du Kasaï Oriental.

Dans son arrêté, Willy Bakonga octroie deux sièges à la Lomami structurés de la manière suivante:

  1. Province éducationelle de l'EPST Lomami I dont le Siège est à Kabinda, Composée de la sous-division urbaine de Kabinda, Sous-division de Kabinda2, Sous-division de Kabinda3, Sous-division de Baluba Lubangule, Sous-Division de Vunayi, Sous-division de Ludimbi Lukula 1, Sous-division de Ludimbi Lukula 2, Sous-division de Ngievu Lulu, Sous-division de Ngandajika 3, Sous-division de Lubao 1, Sous-division de Lubao 2, Sous-division de Lubao 3, Sous-division de Kinsengwa, Sous-division de Lukashiyi Lualu, Sous-division de Basanga ainsi que Sous-division de Sentery.

Pour la Province éducationelle de l'EPST de Lomami 2 avec son siège à Mwene-Ditu, comme composition : Sous-division Urbaine de Mwene-Ditu, Sous-division de Luilu 1, Sous-division de Luilu 2, Sous-division de Luilu 3, Sous-division de Kanitsthina, Sous-division de Kamiji, Sous-division de Katshisungu, Sous-division de Ngandajika 1, Sous-division de Ngandajika 2 ainsi que Sous-division de Kalambayi.

D'après l'élue de Kabinda, Véronique Lamanu qui s'est impliquée pour l'accélération du dossier connaissant la lenteur de l'administration congolaise, "cette division si importante va premièrement servir à contrer les obstacles à la base de multiples difficultés dans le contrôle, les évaluations certificatives ainsi que dans la formation et la paie du personnel enseignant.

Ensuite, elle va aider à contrer les effets induis de la mise en œuvre de la gratuité comme facteur aggravant qui éloigne davantage les administrés de leur centre de décision", a-t-elle dit dans une interview accordée à la presse avant de poursuivre qu"elle va permettre une meilleure éducation de la jeunesse."

Jean Paul Tshimanga à Mwene-Ditu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate