img

Actualités

Lachée par les siens? C'est la question qui taraude les esprits après la sortie médiatique des femmes membres du FCC sur le dossier Bijoux Goya contre Alexis Thambwe MWAMBA, conflit qui a quitté le territoire de l'hémicycle pour s'inviter dans l'espace public.

A la suite des femmes du FCC de Kinshasa, les femmes du Front Commun pour le Congo (FCC), de la province du Haut-Katanga tournent le dos à la Sénatrice Bijoux Goya et apportent leur soutien au president du Alexis Thambwe Mwamba .

Pis encore, dans leur document parvenu à Élection-net, les femmes haut-Katangaises tirent les oreilles de leurs collègues et sœur et la découragent dans sa démarche

“Tenant compte de la situation, les femmes du FCC/Katanga désapprouvent les actes de calomnie et de manque de respect à l’endroit de l’honorable sénateur et président Alexis Thambwe Mwamba, qui est également demeurera respectueux de l’honneur et de la fierté de la femme et lui rassurent tout leur soutien”, déclarent les femmes du FCC/Katanga.

Jusqu'à présent la position des mouvements associatifs du Haut-Katanga est très attendue tout comme celle de l'AFDC-A, regroupement dont la sénatrice du Haut-Katanga est membre.

Mais Bijoux Goya a déjà saisi les instances judiciaires contre le président du sénat Alexis Thambwe Mwamba, après les escalades verbales. Rompue de la politique, Bijoux Goya, qui est à son deuxième mandat, à la chambre haute du parlement est connue pour son franc-parler qui lui coûte de se frictionner avec les grands.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate