img

Actualités

Internationale

Santé

Les cas de virus hantent le sommeil de certains endroits du monde. Ils sont confirmés de coronavirus en Afrique du Sud avant de doubler en l’espace de deux semaines.

De son côté, l'Inde a connu samedi son plus grand pic quotidien avec 800 000 infections.

Avec la flambée des cas du covid, on constate de visu une inquiétude profonde quant à l'inégalité de traitement dans la pandémie, car les riches accumulent du matériel médical et utilisent des hôpitaux privés et la foule pauvre dans des installations publiques débordées.

À l'échelle mondiale, plus de 12,5 millions de personnes ont été infectées par le virus et plus de 560 000 sont décédées, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, écrit apanews.

Mieux, la pénurie des tests nécessite une augmentation d’un bilan élevé. Johannesburg, une ville qui, aujourd’hui constitue l’épicentre de l'épidémie en Afrique du Sud, nécessite davantage un renforcement de moyens. Les patients de la covid ont du mal à respirer, parce qu’ils manquent d’oxygène.

A cet effet, ils ont grandement besoin d’une assistance particulière. Lynne Wilikinson, un spécialiste de la santé a fait constater une pénurie des concentrateurs d’oxygène avant d’en ajouter « que les particuliers les achètent au détriment des pauvres ». Aujourd’hui, l’Afrique du Sud compte désormais plus de 250 000 cas confirmés de coronavirus, dont plus de 3 800 décès.

Mapote Gaye

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate