img

Actualités

Politique

Le débat est loin de se terminer après l'entérinement de Ronsard Malonda par la chambre basse du parlement comme délégué de confessions religieuses à la tête de la Commission électorale nationale indépendante, le jeudi 02 juillet.

Le député national élu de Bunia, Iracan Gratien, a déclaré ce vendredi 03 juillet sur son compte Twitter, que le bureau de l'assemblée nationale est dans le faux car l'enterinement de 13 membres de la CENI se fait collectivement et non individuellement.

"Le Bureau de l'assemblée nationale est dans le faux , selon l'article 23 point 19 du règlement intérieur de l'assemblée . La plénière entérine les 13 membres de la CENI collectivement et non individuellement . Disposition aussi de l'article 12 de la loi organique et fonctionnement de la CENI. Point introduit frauduleusement à l'ordre du jour", a dit le député national Iracan Gratien.

La députée nationale du MLC Eve Bazahiba, avait également dénoncé l'entérinement de Ronsard Malonda par la chambre basse du parlement.

" Le FCC et CACH n'ont pas le droit d'embarquer tous les députés dans cette dérive. Les images prouvent que nous avions dit non, il faut d'abord auditer la gestion de la CENI", a dit la secrétaire générale du Mlc.

La société civile congolaise également boude le choix de Ronsard Malonda à la tête de la CENI car pour elle , il est la continuité de la politique de l'ancien bureau de la CENI.

ADK

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate