img

Actualités

Société

Ils sont une trentaine qui ont manifesté dans les rues de la ville de Butembo ce vendredi 10 juillet. Ces agents prestataires aux postes de contrôles d'entrées et sorties dans le cadre de la lutte contre Ebola en ville de Butembo, réclament auprès de l'Organisation International de Migration trois mois des primes impayés depuis Avril 2020.

Ils se sont donnés rendez-vous à la station Takenga un des points chaud de la ville pour se diriger vers la mairie de Butembo. Ils avaient un mémorandum, s'adressant au maire de la ville , chargé du programme national de l'hygiène aux frontières et à la monusco.

Ces non payés demandent l'implication du maire de Butembo pourvu qu'ils soient remis dans leurs droits ,au programme national de l'hygiène aux frontières qui les a associés dans la riposte de presser son partenaire afin de s'acquitter,et à la monusco de demander une justification à son agence OIM dont elle incarne la crédibilité.

Ils sont engagés depuis le début de l'épidémie d'Ebola en ville de Butembo aux postes d'entrées et sorties disent-ils. Dans la suite des leurs luttes ,ils Lancent un sit-in non stop au bureau de l'organisation international de migration.

Depuis Butembo Lyriciste

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate