img

Actualités

Sécurité

Le tribunal militaire de garnison de Beni a siégé, ce mercredi 23 février 2022, en ville de Beni au Nord-Kivu. Plusieurs prévenus étaient à la barre.

Parmi les prévenus figure Shukuru, présumé combattant ADF. Il est passé aux aveux. Il reconnaît avoir participé à 10 différentes attaques des rebelles ADF dans la province de l’Ituri, lesquelles ont été menées à Boga, Tchabi , Idohu, Ofaye et ailleurs.

À Ofaye, par exemple, il explique au tribunal militaire avoir participé à une embuscade tendue à un véhicule qui a été incendié par le "commandant ADF". Ailleurs où ils menaient des opérations, il affirme être souvent employé comme transporteur des biens pillés.

Dans le premier cercle du commandant ADF nommé Meyi où il assurait le transport des biens pillés, il soutient qu'il a été appris à manier l'armée, principalement du type AK47.

Selon le ministère public, deux charges doivent être mises en charge du prévenu Shukuru. Il s'agit de : participation à un mouvement insurrectionnel et association des malfaiteurs. Sur ce, l'Organe de la loi requiert la peine capitale contre le prévenu.

La défense n'est pas d'accord des infractions mises en charge de son client. Elle plaide pour sa relaxation, étant donné qu'il avait affiché la volonté de quitter le maquis.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate