img

Actualités

Politique

Le coordinateur de la plateforme politique Lamuka à Beni s'inscrit à faux contre les allégations du maire interdisant la marche de ce lundi 12 juillet 2020. Pour Blaise Kambale Musubao , l'essentiel est déjà fait en informant le maire tel que la constitution congolaise le prévoit.

"Nous n'avons pas besoin d'une réponse parce que la constitution ne permet pas qu'on puisse l'attendre de part et d'autre ",indique-t-il.

De ce fait, Blaise Kambale Musubao confirme la marche du lundi en ville de Beni. A lui de préciser que les préparatifs évoluent normalement afin d'amener les partisans de Lamuka dans la rue. Ce, pour contester la désignation de Ronsard Malonda à la présidence de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

"La CENI passée a essayé de torpiller tous les efforts de la population tout en organisant les élections qui ont totalement bâclées. Maintenant, on comprend que parmi les acteurs qui ont torpillé le processus électoral ,il y a celui qui veut se tailler encore la présidence de cette CENI. C'est pourquoi nous devons dire non",ajoute-t-il.

Notons que le maire ad intérim de Beni Bakwanamaha Modeste a interdit toute manifestation prévue le lundi prochain. Cette autorité administrative prend pour motif la situation sécuritaire et sanitaire de sa juridiction.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate