img

Actualités

La population ne doit plus accéder à leurs champs dans plusieurs milieux aux alentours d'Eringeti en territoire de Beni. La décision émane du fonctionnaire délégué du gouverneur dans l'entité précitée. Sabiti Njiamoja motive cette option par la situation sécuritaire volatile caractérisée par les exécutions punitives des présumés ADF.

" Consécutivement à la situation sécuritaire, désormais les habitants ne peuvent plus accéder aux champs situés très loin d'Eringeti dont Kakwavya, Kechele, Samboko et autres. Beaucoup de civils ont été tués dans ces coins, c'est ainsi que nous devons laisser l'armée loyaliste menée des patrouilles dans ces forêts. Toutefois, le moment venu nous demanderons aux habitants de se rendre encore dans cette partie ",indique-t-il.

Parlant du déplacement de la population d'Eringeti vers d'autres contrées craignant une éventuelle incursion des ADF, cette autorité appelle ses administrés au calme.

Pour rappel, plusieurs milieux environnant Eringeti ont subi des incursions répétitives des présumés ADF il y a peu. Lors de ces attaques plusieurs civils ont péri.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate