img

Actualités

Sécurité

Sept civils ont de nouveau été pris en otage par les présumés rebelles ADF, au village Mangazi près de Mamove dans le territoire de Beni. A en croire la société civile locale, ces derniers ont été pris en captivité lors de l'incursion de ces combattants dans le village ci haut cité le samedi dernier.

" Il y a jusque-là 7 personnes portées disparues. Toutefois, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont poursuivi l'ennemi. Pour l'instant nous n'avons pas des informations si les FARDC ont réussi à libérer les otages", explique Kinos Kathuho, président de la société civile de Mamove, une entité voisine du lieu de drame.

Par ailleurs, Kinos Kathuho rapporte d'autres dégâts enregistrés lors du passage des présumés ADF à Mbingi et Mangazi. Au delà du bilan de deux civils tués, il indique que les assaillants ont emporté plusieurs biens de la paisible population.

A la même occasion, cet acteur de la société civile condamne les agissements des présumés maï-maï car , selon lui, ceux-ci ont attaqué l'entité de Apetina centre alors que les ADF opéraient à Mangazi et Mbingi. Pour le moment il y a une confusion entre les maï-maï et les ADF, souligne-t-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate