img

Actualités

Politique

Sécurité

Les présumés rebelles de Allied Democratic Forces (ADF) ont de nouveau tué deux civils à 4 kilomètres de Mwenda dans le secteur Ruwenzori en territoire de Beni. La société civile locale qui livre la nouvelle à election-net.com soutient que ces victimes ont d'abord été pris en otage avant leur exécution.

"Ils sont deux hommes. Ceux-ci revenaient de leurs champs respectifs. Ils sont tombés dans le filet des ADF en cours de route. les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont allées à leur recherche, elles les ont trouvé déjà tués", explique Wilson Batoleni, présidentde la société civile de Mutwanga à election-net.com, ce mardi 7 juillet 2020.

Notons que cette énième tuerie intervient alors qu'une accalmie s'observait dans le secteur Ruwenzori après une série d'attaques des présumés ADF il y a peu. A Rugesti , par exemple, le Chef du village a déjà appelé ses administrés à regagner l'entité. Kasereka Virikwamahwa a motivé cet appel par la présence des FARDC et les éléments de la police dans ce milieu.

En rappel, la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH/Beni) a , dans son rapport évaluatif du mois de juin, indiqué que les présumés ADF ont mené 15 attaques dans le secteur Ruwenzori, qui ont coûté la vie à plus de 60 personnes.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate