img

Actualités

Politique

La fédération de l'Union pour la nation congolaise de Walikale sort de son silence par rapport à la détention de leur leader Vital Kamerhe.

Dans une déclaration, dont une copie est parvenue à election-net.com ce lundi 20 avril 2020, cette fédération qualifie d'arbitraires l'arrestation et la détention par la justice congolaise de celui qu'elle appelle ''le pacificateur''.

Après avoir dénoncé la violation de l'article 17 de la constitution congolaise, elle exige sa libération immédiate et sans condition.

Tout en rappelant que Vital Kamerhe, pendant son parcours politique, n'a cessé de lutter contre les anti-valeurs, et promouvoir l'État de droit, un pacificateur tout fait a lutté contre les agresseurs, envahisseurs étrangers de la RDC'' peut on lire dans ce document , cependant l'UNC demande à la justice congolaise à ne pas instrumentaliser le dossier, et éviter toute influence des politiques de mauvaises foi qui n'aiment pas la prospérité et l'émergence de notre pays.

''Nous savons que l'innocence de notre leader Vital Kamerhe sera prouvée'' peut-on lire dans ce document.

Enfin, cette fédération a réaffirmé son soutien à leur leader, tout en mettant en garde toutes les personnes qui montent des manœuvres pour écarter prématurément leur autorité morale de la course présidentielle de 2023.

Pour rappel, le président national de l'UNC, et Directeur de cabinet du Chef de l'État est poursuivi par la justice congolaise pour détournement de deniers publics, il est en détention préventive dans la prison de Makala à Kinshasa.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate