img

Actualités

Sécurité

La chambre haute du parlement congolais a rejeté vendredi la demande de levée d’immunité de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo lui permettant ainsi de garder ses privilèges.

L'ancien premier ministre est sorti gagnant, du moins de sa première manche, il est parvenu à garder ses immunités, bien qu’affaibli. Avec l'appui du Sénat, l'ancien PM n’est pas contraint de se présenter à la Cour constitutionnelle.

Selon le Sénat, lors d'une plénière tenue en huis clos, la Cour constitutionnelle n’est pas compétente pour saisir son cas en tant que sénateur. Une nouvelle démarche devrait être ouverte en vue de réorienter l’affaire à la Cour de cassation.

Pour rappel, dans son rapport sur le parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo, l'inspecteur général des finances (IGF), relève plusieurs griefs à charge d’Augustin Matata Ponyo, désigné comme « l’auteur intellectuel de la débâcle de ce parc ». Des accusations rejetées en bloc par le concerné. L’ancien Premier ministre avait affirmé, le 12 février 2021, qu’il se réservait le droit de porter plainte contre l’inspecteur général des finances (IGF) pour diffamation et fausse information.

À suivre

Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate