Tshopo: Wale Lufungula sur la sellette des députés

Quelques députés provinciaux de la Tshopo ©Pompon BEYOKOBANA/election-net.com

Ecouter cette information
436 Vues

Le groupe des députés provinciaux de la Tshopo signataire de la motion de défiance contre le ministre provincial de la santé s’indigne des manœuvres dilatoires de l’exécutif provincial de la province de la Tshopo visant à empêcher le fonctionnement de l’assemblée provinciale de la province corrélativement au message phonique du Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur du 29 mars 2020, “sous prétexte fallacieux” de l’état d’urgence décrété par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans une déclaration politique faite ce vendredi 12 Juin 2020, ce groupe des députés provinciaux de la Tshopo s’indigne également du report, par le bureau de l’assemblée provinciale, du traitement de la motion de défiance initiée contre le ministre provincial de la santé.

Le bureau de l’assemblée provinciale avait notifié le ministre provincial de la santé de la motion de défiance initiée contre lui mais sera convié à répondre après la levée de la mesure de l’état d’urgence sanitaire.

Ce groupe des députés provinciaux de la Tshopo pense que le traitement de la motion de défiance contre le ministre provincial de la santé constitue un dossier spécial lié justement à l’épineuse question de la gestion de l’état d’urgence dans la province de la Tshopo.

Pour rappel, le Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières avait enjoins les gouverneurs des provinces de convenir avec leurs assemblées provinciales respectives, le report jusqu’à la suspension de l’état d’urgence, des travaux des assemblées provinciales respectives.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani