mer. Jan 22nd, 2020

Tshopo/Patrick Matata: “le développement n’est pas une action humanitaire”

261 Vues

Le ministre provincial du plan, budget, investissement, entrepreneuriat de la Tshopo, a, au cours de la cérémonie d’échange des vœux avec la structure “savant moderne”, une structure qui regroupe les jeunes aspirant au développement, estimé que le développement tant attendu par la population Tshopolaise, n’est pas une action humanitaire qui consiste à distribuer des moustiquaires et des vaccins.

Professeur Patrick Matata indique en outre que le développement passe par des étapes sérieuses.

Pour le moment, il est important de mettre en place des fondamentaux pour qu’on reste dans une certaine stabilité qui permettra, plutard, d’assoire ces fondamentaux du développement.

“Ça fait 30 ans qu’on n’a pas investi, peut-être même plus dans certains secteurs pour le développement. Aujourd’hui toutes les infrastructures sont détruites. Et la population veut voir ces infrastructures réhabiliter.

Mais elles ne peuvent pas être réhabilitées par magie, il faut du temps, il faut planifier, il faut prévoir, il faut mobiliser les ressources, il faut affecter ces ressources utilement, il faut en faire des suivis et évaluations pour voir une certaines évolutions”, at-il déclaré.

La province de la Tshopo fait face à une dégradation très avancée de sa voirie urbaine. Ce, suite à la baisse des recettes dans sa régie financière et plusieurs autres problèmes.

Face à ces multiples problèmes que connait la province, la société civile, forces vives de la Tshopo, avait, au mois de décembre 2019, demandé au gouverneur de remettre la province de la Tshopo à l’état qu’il l’a trouvé au moment de son investiture.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *