Tshopo: motion de censure contre le gouverneur, le CCPSC enfonce le clou !

Membres du CCPSC au cours d'une déclaration à Kisangani ©Pompon BEYOKOBANA/election-net.com

Ecouter cette information
500 Vues

Le cadre de concertation provincial de la société civile indique la motion de censure initiée contre le gouverneur Louis-Marie Wale Lufungula par un groupe des députés provinciaux rencontre pleinement son entendement contenu dans son rapport de contrôle citoyen sur la gouvernance en province de la Tshopo.




Dans un communiqué rendu public ce mercredi 24 juin 2020 dont une copie est parvenue à la rédaction d’élection-Net, le cadre de concertation provincial de la société civile précise que son rapport de contrôle citoyen d’avril 2020 avait également décrit la mauvaise gestion de l’actuel gouverneur ou le désastre que ce dernier a causé à la province.

Ainsi, le cadre de concertation provincial de la société civile demande aux députés provinciaux de mettre au premier plan l’intérêt supérieur de la population Tshopolaise en lieu et place des intérêts égoïstes. Il appelle également la population à plus de vigilance pour constater les issues de cette motion en vue des actions citoyennes ultérieures qui garantiront l’intérêt commun.

Pour rappel, le gouverneur de province Louis-Marie Wale Lufungula est visé par une motion de censure initiée par le député provincial Paulin Lendongoliya. Il lui est reproché une gestion calamiteuse mais également la dilapidation des finances publiques.
C’est dans la plénière prévue ce jeudi 25 juin 2020 que la motion de censure sera traitée par les députés provinciaux.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani