Tshopo :Décollage de la province, la population appelée à payer les taxes !

Ecouter cette information
244 Vues

Le gouverneur de la province de la Tshopo a procédé ce Jeudi 09 janvier au lancement de la campagne d’identification, déclaration et recouvrement des impôts provinciaux et de la vente des plaques d’immatriculation pour les motos et plaques d’identification parcellaire. C’était au cours d’une matinée fiscale organisée par la Direction Générale des Recettes de la Province de la Tshopo à l’hôtel Palm Beach situé dans la commune Makiso.

C’est pour répondre aux multiples besoins que la province de la Tshopo fait fasse en terme d’infrastructures et autres, que le gouverneur de la province de la Tshopo a tenu à lancer cette campagne afin chaque citoyens puisse s’acquitter de son devoir civique en payant les taxes et impôts prévus dans le cadre de cette campagne. Ceci pour permettre à la province d’avoir les moyens de sa politiques et pour lui permettre de mettre en exécution son programme d’action pour 2020.

Dans son allocution, le gouverneur de la Tshopo Louis-Marie Wale Lufungula indique la double campagne lancée en ce jour revêt une importance capitale pour l’avenir de la Province de la Tshopo. Il a par la même occasion invité les fils et filles de la province ainsi que les congolais expatriés établi dans la province de la Tshopo à contribuer et à participer à l’effort de mobilisation des recettes à travers le paiement des impôts.

« En payant librement des impôts, vous donnez au gouvernement provincial les moyens de sa politique pour relever le défi du développement » a-t-il dit.

Tout en rappelant le rôle d’un bon citoyen envers sa province, le directeur de la Direction Général des Recettes de la Province de la Tshopo Jean Jacques Kalome a sollicité auprès des dignitaires présent à la matinée fiscale de sensibiliser dans leurs milieux respectifs afin que la population puisse s’acquitter de leur droit civique. Il à également appelé, les autorités provinciales à payer les impôts et taxes, en leurs signifiant qu’elles ne sont pas exonérées.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani