lun. Avr 6th, 2020

Sud-Kivu : sévère mise en garde aux spoliateurs des immeubles de l’État

Ecouter cette information
265 Vues

Le ministre de l’urbanisme et habitat, Pius Mwabilu Mbayu met en garde toute personne impliquée dans la vente ou spoliation des immeubles et parcelles de l’État dans la ville de Bukavu.

C’est dans ce cadre qu’ une délégation de son ministère sejourne dans la capitale provinciale du Sud-Kivu pour identifier toutes les maisons et concessions de appartenant à l’Etat spoliées ou vendues de manière illégale.




Cette équipe va travailler en collaboration avec le gouverneur de province,Théo Ngwabidje afin de prendre des décisions idoines et arrêter les responsables de ces actes.

Le ministre national de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu dénonçant la spoliation des biens de l’État jeudi 5 mars 2020, fustige le fait que certains fonctionnaires ou agents de l’Etat ont été logés dans des maisons de l’Etat et se sont permis de morceler les parcelles sans autorisation.Cependant,il promet d’agir contre les anciens chefs des divisions et anciennes autorités provinciales impliqués dans de cette situation.

« On vous loge dans une maison de l’Etat, vous la prenez et vous morcelez la parcelle sans état d’âme. J’ai laissé les responsables de notre Ministère pour travailler avec le gouverneur, nous allons prendre des mesures radicales» prévient Pius Mwabilu qui dit n’avoir signé aucun document (arrêté) affectant une maison ou une parcelle de l’État.

Par ailleurs, le ministre laisse entendre que la femme qui aurait spolié récemment la maison de l’Etat à Bukavu a été arrêtée . Il y a moins d’une semaine, la société civile du Sud-Kivu a dénoncé la spoliation des plusieurs maisons de l’État ,selon les forces vives , sur plus de 1000 maisons laissées par les autorités coloniales, seulement 200 existent jusqu’aujourd’hui.

Heritier Bashige

Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web