mar. Mai 26th, 2020

Sud-Kivu : Le ministre provincial de l’Agriculture Pêche et Élevage sous pression

Le ministre provincial de l'agriculture pêche et élevage, Marcellin Amani Bahaya et le président Felix Tshisekedi

Ecouter cette information
578 Vues

Accusé de la megestion, le ministre provincial de l’agriculture pêche et élevage, Marcellin Amani Bahaya est appelé à démissionner de son poste de ministre.

Cette demande faite ce vendredi 08 mai est du Caucus de l’opposition (CACOOP Sud-Kivu), contenue dans leur lettre de démission adressé au ministre provincial et dont une copie est parvenue à élection-net.com.




Cette structure signale qu’après inventaire et suivi d’évaluation, les missions qui ont été confiées à celui-ci ”n’ont jamais été réalisées.

”Le caucus de communicateur de l’opposition CACOOP Sud-Kivu, comme toute la population, avons suivi dans plusieurs chaînes de Radio et télévision de la place, l’annonce de la réhabilitation des routes de desserte agricole pour faciliter l’évacuation des produits agricoles allant des zones de production vers les zones de consommation. Chose qui, jusqu’aujourd’hui, reste un mythe. Comme si cela ne suffisait pas, par le même biais, vous avez annoncé récemment l’arrivée à Bukavu, par le bateau Biega, de la première cargaison de denrées alimentaires pour pallier à la carence desdites denrées dans la ville de en cette période de confinement dû au Covid19…”

Le Caucus des communicateurs de l’opposition estiment que de telles sorties médiatiques ”mensongères” traduisent la ”médiocrité” pour un agent public appelé à faire preuve de la ”probité morale et d’intégrité” pour mériter l’excellence et la confiance du peuple.

”…Eu égard à ce qui précède, les communicateurs de l’opposition s’approchent de vous pour exiger votre démission avant que les actions de grande envergure ne soient amorcées quant à ce”.

Héritier Bashige depuis Bukavu

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web