RDC:”nous ne sommes plus en sécurité ,autant dissoudre l’Assemblée nationale si elle n’a aucun sens”,alerte le député Iracan

Iracan Gratien de St-Nicolas,député national du Ms-G7 élu de la ville de Bunia /Ituri ©photo Twitter

Ecouter cette information
1 063 Vues

Les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale (UDPS) ont ,selon le rapporteur de l’Assemblée nationale, pris d’assaut le palais du peuple et attaqués même la résidence du député national Aubin Minaku un des initiateurs des propositions de lois pour la réforme du système judiciaire ,ce mardi 23 juin 2020.

A l’issue de cette manifestation mardi devant le palais du peuple, quelques députés ont été également agressés . cette situation inquiète le député de l’opposition Iracan Gratien de St-Nicolas qui estime que lui comme ses collègues sont désormais exposés à un danger qui peut conduire à un désastre.




“Les Députés nationaux sont désormais exposés et courent un danger permanent. Ceci peut aboutir par un désastre, entre-autre la mort d’homme” ,a-t-il alerté dans un message posté sur son compte Twitter.

Pour cet élu de l’Ituri ,dissoudre le parlement est le seul moyen qui peut le mettre alaise quant on sait que même leurs domiciles sont attaqués et parle déjà d’une insécurité.

“Dans nos résidences comme à l’hémicycle, nous ne sommes plus en sécurité. Autant dissoudre l’Assemblée nationale si elle n’a aucun sens!” propose-t-il.

Dans un rapport , le rapporteur de l’Assemblée nationale, la conférence des présidents ont déploré la violence et la brutalité dont les députés ont été victimes avant d’appeler la population au calme car selon lui, “il n’y a pas péril en la demeure”

Jean Paul Tshimanga