jeu. Juin 4th, 2020

RDC: une mission du CNSA bientôt en occident pour plaider la levée des sanctions contre les proches de Joseph Kabila.

Ecouter cette information
171 Vues

Sauf changement de programme, une délégation du Conseil National de Suivi l’Accord politique signé en décembre 2016 entre le régime Kabila et l’opposition politique devra faire le déplacement des États-Unis et de l’Union européenne afin de plaider pour la levée de sanctions contre les proches de l’ancien président.

Contrairement aux rumeurs, le rapporteur de cette institution d’appui à la démocratie a confirmé le déplacement imminent de cette délégation.




Lors de son passage euro américain, le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi avait fait le même plaidoirie auprès de l’Union européenne et de l’Administration Trump.

Avec le président de la commission européenne, Félix Antoine Tshisekedi a justifié le changement du contexte politique qui avait justifié à son temps, la prise de ces sanctions.

Un argumentaire qui semble avoir séduit Bruxelles qui, quelques temps après, avait entamé les discussions pour cette éventualité.

Alors que les dirigeants Européens avaient opté pour la levée partielle de ces sanctions, la juste européenne qui avait travaillé sur le dossier n’a pas tardé à afficher son opposition.

Côté américain, l’on argumente que les motifs de sanctions étant liés aux entraves du processus électoral, donc précédents à la tenue des scrutins ne pourront pas être effacés par le simple changement de régime politique en République Démocratique du Congo.

Pour Washington, les faits de corruption, de violation des droits de l’homme et entraves au processus électoral demeurent.

Voilà une situation complexe sur les deux tableaux que l’équipe Olengha Nkoy devra tenter de solder.

A-t-elle le profil, difficile de répondre à cette question seul le temps pourra nous donner la réponse.

José-Junior Owawa

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web