mar. Mai 26th, 2020

RDC : Pasteur Mukuna à son tour est traduit en justice

Ecouter cette information
690 Vues

“Est pris qui croyait prendre “l’adage peut s’appliquer sur l’évêque Pascal Mukuna, visionnaire de églises ACK.

Vingt-quatre heures après son dépôt d’une plainte à la cour constitutionnelle contre Joseph Kabila, autorité morale du FCC,c’est lui-même qui fait objet d’une plainte pour viol, rétention illicite de documents et menaces de mort”.




La plaignante n’est personne d’autre que Mamie Tshibola Mufuta qui se présente comme veuve d’un ancien collaborateur du visionnaire de l’Eglise ACK. Elle soutient dans sa plainte que le président de l’éveil patriotique national a profité de son statut d’évêque pour confisquer les biens de son défunt mari

” De son vivant, mon époux avait acquis plusieurs meubles et immeubles dont une parcelle située à Bandalungwa sur l’avenue Bondi 7385. Après sa mort, Monsieur Mukuna Pascal s’est arrogé le pouvoir de partager les biens de feu mon mari sans tenir compte de mes droits de veuve garantis par les lois de la République, surtout que je suis restée seule avec un enfant mineur d’âge” relève ce document attribué à Mamie Tshibola Mufuta.

La plaignante soutient encore dans sa déposition qu’au mois de décembre 2019, l’évêque Pascal Mukuna a conditionné la remise des documents parcellaires par une relations sexuelles

“Le pasteur Mukuna va me faire savoir son désir d’avoir des relations sexuelles avec moi dans son bureau avant de me restituer le certificat. J’ai refusé d’obtempérer mais son avocat m’a convaincue d’accepter cette offre” poursuit-elle.

Cette plainte déposée au parquet général près la cour d’Appel de Kinshasa ce mercredi 06 Mai a tout d’un règlement de compte. Ce chronogramme qui intervient au lendemain de la plainte soulève les soupçons d’une main noire. L’évêque Pascal Mukuna est engagé dans un combat sans merci contre le FCC. Il accuse le président honoraire Joseph Kabila d’être à la base du blocage que connaît le pays à ce jour.

Chris Lumbu

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web