RDC/Palu: Mayobo-Gizenge, la pomme de discorde

Au siège du parti Palu situé vers le pont Matete à Kinshasa. Photo de tiers.

Ecouter cette information
395 Vues

Ce que l’on craignait, est déjà arrivé dans le Parti Lumumbiste Unifié (PALU), la guerre de succession à la tête de cette formation politique est ouvertement déclarée entre ses leaders.

La voix de Dorothée Gizenga, qui a appelé les militants de ce parti à se liguer derrière le processus légitime, celui de l’accompagner d’aller vers l’organisation du congrès pour que soit désigné celui ou celle qui prendra le bateau de commandement de ce parti n’a pas atteint tous les esprits.

Godefroid Mayobo, le secrétaire permanent adjoint du Palu est de ceux-là qui s’opposent à la convocation du congrès extraordinaire par la fille du fondateur du parti, Antoine Gizenga décédé l’année dernière qui a, pour ce faire, proposé “un délai de 30 à 45 jours, après l’enterrement de Lugi Gizenga, son frère, intervenu le jeudi 18 juin, pour l’organisation de ces assises.

Par ailleurs, Godefroid Mayobo accuse également le Ministre Didier Mazenga d’avoir ordonné le déploiement de la Police au siège du parti à Kinshasa pour accompagner le schéma de sa rivale.

Il faut noter que cette opposition intervient une journée après les obsèques de Lugi Gizenga fils d’Antoine Gizenga qui était à la tête du Parti Lumumbiste Unifié.

« Je demande à tous les militants du parti de soutenir le processus légitime, qu’ils se rangent derrière moi et toute ma Commission pour que nous allions tout droit vers le Congrès extraordinaire, le seul processus possible », exhortait Dorothée Gizenga juste après l’inhumation de son frère.

Se présentant comme étant coordonnatrice chargée de l’organisation du Congrès extraordinaire, il a révélé” qu’il y a des groupes qui s’animent à organiser une succession”, ce qui ne sera pas admis, car selon elle, « cette succession doit être légitime. Il n’y a qu’une seule voie pour cette légitimité, c’est le Congrès extraordinaire »

En rappel, Lugi Gizenga, secrétaire général par intérim du Palu, décédé le 1er juin dernier est inhumé ce jeudi 18 juin à Kinshasa.

Prince Bagheni



Dans une même catégorie