RDC/Palu: La course à la succession de Lugi Gizenga lancée!

Au siège du parti Palu situé vers le pont Matete à Kinshasa. Photo de tiers.

Ecouter cette information
403 Vues

Ayant débuté hier, la cérémonie des obsèques de Lugi Gizenga, Secrétaire Permanent et Secrétaire Général a.i. du Parti Lumumbiste Unifié (PALU)s’est clôturée ce jeudi 18 juin 2020. Suivant le programme funéraire, le corps de l’illustre disparu a fait une escale au siège du parti situé vers le pont Matete où de nombreux cadres du parti lui ont rendu ses derniers hommages.

Par contre, lors de ces cérémonies funéraires, Dorothée Gizenga sœur du défunt Lugi ,a rappelé à l’opinion nationale qu’en l’espace d’une courte période de temps, le Palu a perdu deux figures importantes, dont le Patriarche Antoine Gizenga et son fils biologique et politique, Lugi Gizenga.




Ensuite, elle affirme qu’ avant de rendre l’âme, l’illustre disparu avait institué une commission préparatoire à la tête de laquelle se trouve Dorothée Gizenga et dont la mission consiste à restructurer, réorganiser le parti afin de préparer le Congrès extraordinaire pour formaliser et consacrer la désignation du Secrétaire Général et autres fonctions.https://election-net.com/rdc-le-president-tshisekedi-a-rendu-hommages-a-luigi-gizenga/

“Je demande à tous les militants du parti de soutenir le processus légitime, qu’ils se rangent derrière moi et toute ma Commission pour que nous allions tout droit vers le Congrès extraordinaire, le seul processus possible”, exhorte Dorothée Gizenga, fille d’Antoine Gizenga, après le décès de son frère Lugi Gizenga qui a succédé à son père à la tête du Parti lumumbiste unifié (Palu).

Pour y arriver, elle a proposé “un délai de 30 à 45 jours, après l’enterrement de Lugi Gizenga qui est intervenu ce jeudi 18 juin, pour l’organisation de ces assises”.

Selon elle, il n’est donc pas permis à quiconque de désigner un Secrétaire Général sous toute autre formule. Car, pareille procédure sera nulle et de nul effet. Aussi, Dorothée Gizenga lance un appel au calme tout en insistant sur une concertation préalable entre le parti et la famille Gizenga.

Et prévient que “cette succession doit être légitime. Il n’y a qu’une seule voie pour cette légitimité, c’est le Congrès extraordinaire”.

En rappel, Lugi Gizenga, secrétaire général par intérim du Palu, décédé le 1er juin dernier est inhumé ce jeudi 18 juin à Kinshasa.

La rédaction