RDC: l’ex mouvement rebelle du 23 Mars confirme sa présence à Rutshuru

Des éléments de l'ex M23 pH. de tiers

Ecouter cette information
656 Vues

L’ex mouvement rebelle du 23 mars confirme sa présence sur le sol congolais, précisément en territoire de Rutshuru.

“Nos ex-combattants qui sont bel et bien sur le sol congolais dans le territoire de Rutshuru ne sont pas en combat contre les FARDC” indique Bertin Bisimwa. Les M23 n’ont jamais pris une quelconque initiative de combat et n’entendent pas la prendre. “

Le chef de l’ex mouvement rebelle soutient que les ex combattants se retrouvant à Rutshuru attendent la mise en œuvre des accords signés à Nairobi, le 12 décembre 2013 entre son mouvement et le gouvernement congolais. Et qu’il n’y a jamais eu des affrontements avec les FARDC.

Le M23 considère que cette méthode consiste à manipuler l’opinion pour détourner son attention sur les vrais problèmes en République Démocratique du Congo.

Par ailleurs, il déplore les allégations avancées par la société civile du Nord-Kivu et d’autres organismes notamment l’International Crisis Group accusant ce mouvement de reprendre les armes dans le Rutshuru. L’attaque faussement attribuée au M23 à Bikenge est l’œuvre des autres groupes armés, ‘’la seule mise en œuvre rapide concerne la déclaration de Nairobi et le rapatriement de ses éléments mettront fin à la manipulation a renchéri’’ , Mr Bisimwa.

Pour rappel ,les ex combattants avaient été attribué l’attaque de la position des FARDC à Sabinyo , hypothèse non affirmée ou infirmée par le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu.

Patrick Félix Abely