RDC: les 5 raisons pour espérer une dynamique sociale en 2020 (Tribune d'A.-J Lomandja)

Ecouter cette information
254 Vues

Alain-Jos LOMANDJA, prêtre catholique, analyste électroal et ancien consultant au centre carter livre 5 raisons d’espérer une dynamique sociale positive pour le Congo en 2020.

1. Un (r)éveil citoyen prometteur

Face aux entraves institutionnelles au bien commun, un nouvel engagement citoyen émerge. Face aux détournements présumés, presque tous parlent d’une même voix : le Congo dabord.

2. Une opinion publique plus critique

Membres des partis politiques ou non, les congolais sont de plus en plus critiques et exigeants vis-à-vis des autorités et de leur gestion laxiste du pays. Les injustices sociales sont dénoncées et le messianisme politique mis à mal…

3. Des alliés qui se surveillent

Dans ses dysfonctionnements, la coalition CACH – FCC présente un avantage paradoxal pour la démocratie. Ces alliés se détestent, se surveillent, se piègent et s’accusent.
Du coup, presque tout se sait et se saura. La démocratie sabordée en profitera

4.Une grogne sociale montante

Le nouveau pouvoir semble encore écouter le Peuple. Or, comme une marrée, la grogne sociale monte: enseignants, professeurs, médecins, magistrats, etc. Les cris silencieux de la ménagère se font entendre. Tout cela conduira à des changements positives.

5.Un Président écartelé

Écartelé, ce Président!
Entre sa base, son nom et son heritage, entre son deal, ses alliances et ses ambitions pour 2023.
Entre le Peuple dabord et un entourage douteux, ce Président écartelé peut surprendre positivement même si le courage semble manquer.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani.