RDC: ” Le recrutement des présumés ADF se passe aussi sur le sol congolais”, révèlent deux nouvelles recrues capturées

Des présumés maï maï et ADF présentés ce jeudi 18 juin 2020 par les FARDC. Crédit Photo: election-net.com / Dieubon M.

Ecouter cette information
1 147 Vues

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)ont capturé deux nouvelles recrues dans le rang des présumés combattants ADF. Tous congolais, ces derniers ont été présentés par le Général Jacques Ychaligonja ce jeudi 18 juin 2020 .

Kambale Ibrahim soutient avoir été recruté dans la ville de Kisangani. Ce présumé combattant souligne que certaines personnes l’ont intéressé d’intégrer la rébellion après le pillage de sa boutique dans la ville boyomaise.




En outre, il indique que les entraînements de ces paires nouvelles recrues se passait en pleine ville.

” Nous nous entrainions à la poste à Kisangani. Les entraînements se passaient chaque matin du lundi et du jeudi. J’ai été envoyé pour rejoindre les combattants ADF avec le grade de colonel. Certaines personnes sont restées à Kisangani et d’autres seraient déjà en brousse. Ceux qui m’ont recruté sont bien connus. Toutefois, je ne peux pas citer leur nom à la presse”,dit il à election-net.com.

De son côté, la nouvelle recrue Bazonga Issa reconnaît être venu de Kinshasa. Sa mission était de partir pour le soudan afin de poursuivre les études coraniques.

” Je vivais à Kinshasa dans la commune de Makala. En voulant rejoindre le Soudan via Bunia, j’ai été arrêté à Kabasha ( dans le territoire de Beni). Je n’ai jamais combattu “,indique-t-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni